PROJET
Construction du groupe scolaire La Valsière
PHASE
Concours Lauréat - Mission complète + OPC
EQUIPE
Adrien Champsaur Architecture, architecte associé
HB More architecte mandataire
Nicolas Faure paysagiste
IG Bat BET TCE
Igetec BET acoustique
IQE concept BET QE
ECCI cuisiniste

MAITRISE D'OUVRAGE
Commune de Grabels
BUDGET H.T.
5 000 000€
SURFACE
3682 m² de SHON

Description

Ce projet est l’occasion d’une réflexion globale de valorisation du site aux différentes échelles d’intervention. L’enjeu est de construire un ensemble architectural cohérent, clairement identifiable, parfaitement intégré dans la dynamique de reconquête et de développement d’une identité claire et affirmée. Le projet se confronte aux différentes échelles du quartier et propose la mise en place d’une réponse d’insertion paysagère. La morphologie générale du projet est déterminée par le souhait d’offrir des continuités visuelles depuis les espaces publics extérieurs, la rue, les parvis vers le cœur de l’école. L’enveloppe générale du projet, ses façades sur rue proposent un système perméable qui permet à la fois d’assurer un rôle protecteur et une lecture continue du paysage, par le jeu des transparences végétales.L’enjeu est de révéler l’essence de ce lieu par un travail complexe sur les nuances, les entre deux, les transitions pour amener d’un paysage bâti vers un paysage naturel.


PROJET
Construction du groupe scolaire La Valsière
PHASE
Concours Lauréat - Mission complète + OPC
EQUIPE
Adrien Champsaur Architecture, architecte associé
HB More architecte mandataire
Nicolas Faure paysagiste
IG Bat BET TCE
Igetec BET acoustique
IQE concept BET QE
ECCI cuisiniste

MAITRISE D'OUVRAGE
Commune de Grabels
BUDGET H.T.
5 000 000€
SURFACE
3682 m² de SHON

Description

Ce projet est l’occasion d’une réflexion globale de valorisation du site aux différentes échelles d’intervention. L’enjeu est de construire un ensemble architectural cohérent, clairement identifiable, parfaitement intégré dans la dynamique de reconquête et de développement d’une identité claire et affirmée. Le projet se confronte aux différentes échelles du quartier et propose la mise en place d’une réponse d’insertion paysagère. La morphologie générale du projet est déterminée par le souhait d’offrir des continuités visuelles depuis les espaces publics extérieurs, la rue, les parvis vers le cœur de l’école. L’enveloppe générale du projet, ses façades sur rue proposent un système perméable qui permet à la fois d’assurer un rôle protecteur et une lecture continue du paysage, par le jeu des transparences végétales.L’enjeu est de révéler l’essence de ce lieu par un travail complexe sur les nuances, les entre deux, les transitions pour amener d’un paysage bâti vers un paysage naturel.