PROJET
Parking résidents de 400 places
PHASE
Conception Réalisation - Esquisse [non-retenu]
EQUIPE
Adrien Champsaur Architecture, associé
Campenon Bernard, entreprise mandataire,
Travaux du Midi, entreprise
B.Coppé, Synthèse Architecture, associé

MAITRISE D'OUVRAGE
SOGIMA
BUDGET H.T.
7 300 000 €
SURFACE
11 000 m² de SHON

Description

Le programme décrit la construction d’un parking résidents de 400 places sur lequel sera reconstruit le stade de football et le terrain multisports existant.

Le parti est d’enterrer un niveau de parking et d’avoir le second sur la rue Girardin de plain-pied. Le fait d’avoir un parking résidents permet d’éviter le bouclage quasi- systématique des circulations et d’avoir donc un système de distribution très simple avec une circulation principale et des antennes en cul-de-sac qui donne sur les différents halls. Les rampes d’accès au niveau inférieur sont situés sur la périphérie du parking .La ventilation naturelle se fait très simplement avec une prise d’air sur rue et une sortie au dessus du stade.

Un mur en pierres ceinture le projet, et les différentes ouvertures pratiquées dans celui-ci permettent d’une part de prendre l’air directement sur rue et d’autre part créent un effet pixelisé et cinétique sur l’ensemble du linéaire de façade sur rue.


PROJET
Parking résidents de 400 places
PHASE
Conception Réalisation - Esquisse [non-retenu]
EQUIPE
Adrien Champsaur Architecture, associé
Campenon Bernard, entreprise mandataire,
Travaux du Midi, entreprise
B.Coppé, Synthèse Architecture, associé

MAITRISE D'OUVRAGE
SOGIMA
BUDGET H.T.
7 300 000 €
SURFACE
11 000 m² de SHON

Description

Le programme décrit la construction d’un parking résidents de 400 places sur lequel sera reconstruit le stade de football et le terrain multisports existant.

Le parti est d’enterrer un niveau de parking et d’avoir le second sur la rue Girardin de plain-pied. Le fait d’avoir un parking résidents permet d’éviter le bouclage quasi- systématique des circulations et d’avoir donc un système de distribution très simple avec une circulation principale et des antennes en cul-de-sac qui donne sur les différents halls. Les rampes d’accès au niveau inférieur sont situés sur la périphérie du parking .La ventilation naturelle se fait très simplement avec une prise d’air sur rue et une sortie au dessus du stade.

Un mur en pierres ceinture le projet, et les différentes ouvertures pratiquées dans celui-ci permettent d’une part de prendre l’air directement sur rue et d’autre part créent un effet pixelisé et cinétique sur l’ensemble du linéaire de façade sur rue.